Une garantie sûre pour vos marchandises transportées par voie maritime
Mensuel NUUN

Louange à Allah, le Seigneur révélateur et édificateur.
Que Ta Bénédiction Eternelle soit sur l’annonciateur, l’avertisseur, le prophète Mohammed, sur sa noble famille et sur tous les Gens de la Droite.

Ashaboul Yamine fait ses pas suivant la convenance de son programme et est arrivée à la maturation d’initier sa presse. Ce progrès discret est à compter au seuil d’une vision ambitieuse de communication qui a pour objectifs :
l’édification des masses musulmanes dans l’obligation de s’instruire, le Rapprochement des cœurs et des esprits par un centrisme de l’essentiel de la presse Islamique et la pénétration des réalités de la Ummah, surtout dans les révélations des devoirs et droits musulmans.

La lettre NÛN est reçue de la Main de Dieu pour servir de clé à cette noble entreprise. Titre ne peut être plus édifiant que ce signe qui est au-devant de la sourate 68 du Saint Coran.

Par la permission de Dieu, nous tenons à préciser que cet initial du mot arabe Niyat qui veut dire intention, est la porte de tout enseignement. Il précède, fait et résulte l’action. Le prophète (PSL) résuma le cheminement de celle-ci ainsi :  « Dans tout fait l’intention prime » Nûn a la potentialité d’un quotidien, mais préfère faire ses petits pas en mensuel, afin de se garantir la pérennité. Avant ce choix de Dieu, nous avions en tête : Al Qalam (la plume) ; un symbole qui vient après ce signe. Et les raisons de la nôtre n’étaient pas gratuites, ni éloignées de celui de Dieu. Ce dernier a la priorité, car sans le Nûn, le Qalam ne peut pas s’affirmer. Cette complicité répond à la vocation de notre œuvre. Cet instrument courant de la rédaction a suscité l’attention de Dieu qui jura par elle dans la sourate qui titre ce mot. Allah nous dit : « Nûn. Par la plume et ce qu’ils écrivent » 68 / 1. Avec tout son prestige, elle apparut dans d’autres versets incitant le prophète (PSL) à la révision de la Révélation. Allah lui dit :  «  Lis ! Ton Seigneur est le très noble, qui a enseigné par la plume, a enseigné à l’Homme ce qu’il ne savait pas » 96 / 3 à 5. Encore, le cachet de sagesse répond à la vocation de tout message écrit. Donc, ces choix sont les mêmes. Ils sont justes pour conduire la première ligne d’une presse qui s’assigne le devoir de Témoin de la Dernière génération et d’intercesseur aux Gens de la Droite. Désormais, vous pouvez compter Nûn au premier rang de vos consultations mensuelles. Il fera marque d’un principe constitutionnel de la communauté Islamique, pour un discours entre musulmans, comme Allah nous demande : « (Les croyants) qui répondent à l’appel de leur Seigneur, accomplissent la Salat, se consultent entre eux à propos de leurs affaires… »  42 / 38.

Ainsi, il assurera une concertation dans tous les intérêts de l’Islam tant spirituels que temporels et acceptera toutes les idées fidèles au Coran et à la Sunna. Que Dieu l’accepte et en face un discernement. C’est-à-dire un moyen qui sert aux hommes à différencier le vrai du faux, le bien du mal, la réalité de l’apparence, tel qu’Allah dit : « Qu’on exalte la Bénédiction de Celui qui a fait descendre le Livre de Discernement sur Son serviteur, afin qu’il soit un avertisseur à l’Univers » 25 / 1. Et qu’Il en face un reflet de la personnalité de Mohammed, le noble messager, le prophète illettré qui a fait l’école aux Gens du Livre tels que les chrétiens et les juifs.




Ashaboul Yamine
Activités
Membre du Bureau
Répertoire des cellules
Fraternité féminine
Jeunesse

Pensées des jours
"La vraie science est celle qui engendre la crainte d'ALLAH l'Omniscient; celui qui n'acquiert pas cette science n'est qu'un ignorant blâmable"

Sermons
Korité

Tabaski

Suivez-Nous
Facebook   Google+   Youtube   twetter

DAROU ABDALLAH contact@ashaboulyamine.org: BP. A 395 THIES / SENEGAL.

© Ashaboul Yamine 2013 - Accueil | Nous écrire | Plan du site | Foire aux Questions | Mentions légales |
Agence Multimédia | m6informatique
Loading...